Auto-Ecole, permis, conduite, leçon de conduite
Publié le 7 Décembre 2016 à 08h22 - 309 visites

Faut-il comprendre le contrôle technique pour avoir son permis ?

Vous prévoyez de passer votre permis très prochainement ? Vous avez envie de réussir l’examen et avoir votre permis du premier coup ? Toutefois, avant d’envisager l’examen du permis, il est quand même important de s’informer sur plusieurs points comme le contrôle technique.

Le contrôle technique, une étape obligatoire et indispensable

Chaque automobiliste le sait, la visite règlementaire est une étape incontournable pour pouvoir circuler sur la voie publique. Tous les vehicules qui circulent sur la route sont concernés par ce controle technique automobile. A titre de rappel, ce dispositif est devenu obligatoire le 1er janvier 1992. Depuis ce jour jusqu’à aujourd’hui, le nombre des accidents de la route à diminuer considérablement. C’est en effet l’un des principaux objectifs du controle technique du véhicule. Aux yeux de la loi, les conducteurs qui ne respectent pas la date limite du contrôle risquent une amende de 135 €, le retrait du certificat d’immatriculation ou l’immobilisation de la voiture. Les centre de contrôle font une vérification générale des principaux organes de la voiture contrôlée. Voici quelques-uns des points à vérifier : la visibilité, l’éclairage, l’usure des pneus, l’état extérieur et intérieur du véhicule, etc. Mais ce n’est pas tout, le niveau de la pollution est également vérifiée lors d’un controleauto.

Bien comprendre et lire le procès-verbal d’une visite règlementaire

En tant futur conducteur, comprendre le fonctionnement du contrôle technique ne peut être qu’un plus pour l’obtention du permis. Par exemple, l’examinateur peut effectivement vous demander concernant le procès-verbal. Ce dernier est délivré à la fin de la visite périodique. C’est un document qui atteste qu’une voiture a réussi sans encombre son contrôle technique. Vous retrouverez sur le PV : la date du contrôle technique, l’identification et le kilométrage de la voiture, les organes défaillants détectés, les différents caractéristiques du véhicule, les mesures (teneur en CO des gaz d’échappement), etc. Notez que le procès-verbal est livré avec une vignette collée sur le pare-brise et également un timbre apposé sur le certificat d’immatriculation, etc. Par contre, si le résultat de la visite est défavorable, la voiture est soumise à une contre-visite à faire dans un délai de 2 mois. Pour savoir si votre résultat est positif ou négatif, veuillez lire les lettres inscrites sur votre certificat d’immatriculation. Si vous trouvez un « A », cela vous dire que vous avez passé brillamment votre visite périodique. En revanche, si vous trouvez la lettre « S » sur le certificat, cela signifie que le contrôle est défavorable. Vous devez alors réaliser une contre-visite.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 5 Juil. 2017La solution pour avoir son permis rapidement !111 visites
  2. 26 Juin 2017Des véhicules de prestige chez votre mandataire auto Glinche Automobiles102 visites